Tout savoir sur la truffe

"S'appuyant sur le savoir-faire de notre expert, nous vous disons tout sur les truffes, leurs variétés, comment les choisir et les déguster !"

Commençons par le début : c’est quoi une truffe ?

La truffe est un champignon “hypogé”, ce qui signifie en botanique qu’il pousse sous la terre. Il germine au pied des arbres et s’alimente de filaments (appelés mycélium) qu’il trouve dans les racines de l’arbre. On parle souvent de « chênes truffiers » car le chêne est l’un de ses arbres nourriciers, comme le noisetier, le pin ou encore le tilleul.

La truffe apprécie les sols calcaires du sud-ouest de la France, et pousse soit dans des truffières plantées d’arbres et reproduisant leur écosystème naturel, ou sur des sites sauvages.

Quelle est la saison de la truffe ?

La période de disponibilité de la truffe fraîche s’étend d’octobre à mars.
C’est après la mi-décembre pour trouver des produits plus mûrs

Le reste de l’année, privilégiez la truffe en conserve.


La finesse de ses arômes a bâti sa solide réputation de "diamant noir"
et en fait un mets de choix sur vos tables de fête.

Comment trouver des truffes ?

On apprécie la truffe pour son parfum unique qui permet aux chiens truffiers (et parfois encore cochons ou même mouches), de les y trouver.
Pour élever un bon chien truffier, peu importe sa race, il faut avant tout entraîner son odorat pour qu’il piste l’odeur des truffes et les déterre du sol (on appelle cela le cavage). Dès son plus jeune âge, on frotte les mamelles de sa mère avec de la truffe avant la tétée, pour qu’il apprenne à aimer et à reconnaître leur odeur entre toutes.


À défaut de chien ou de cochon, la mouche à truffe de l’espèce “Helomyza tuberivora“ peut être utilisée. Elle apprécie les truffes pour pondre ses œufs dessus. Il faut alors la suivre pour identifier l’endroit où elle va pondre, une méthode toutefois réservée aux experts dotés d’un œil avisé et d’une grande patience !

Truffe noir Tuber Malenosporum

Les principales variétés de truffes

On ne recense pas moins de 81 variétés de truffes dans le monde, dont des variétés non comestibles. Dans l’hexagone, la Tuber Melanosporum (Truffe Noire) et la Tuber Brumale (Truffe d’Hiver) sont les plus fréquentes des variétés comestibles.

Pour éviter toute confusion, voici comment reconnaître les truffes :

La truffe noire "Tuber Melanosporum"

La plus fameuse est la Tuber Melanosporum, connue en France sous le nom de truffe de noire de Périgord. Disponible aussi en Italie et en Espagne, on la récolte de novembre à février. Striée de blanc, c’est la reine des truffes.

 La truffe noire « Tuber Melanosporum »

La truffe blanche du Piémont "Tuber Magnatum Pico"

Originaire d’Alba en Italie et appréciée pour ses saveurs délicates, c’est la plus onéreuse des truffes.. La truffe blanche du Piémont est extrêmement rare et ne peut être cultivée. Elle présente un extérieur clair et un intérieur foncé.

 La truffe blanche du Piémont "Tuber Magnatum Pico"

La truffe d’été "Tuber Aesivum Vitt."

Plus claire à l'intérieur que la truffe noire, la truffe d’été est bien plus abordable que la truffe noire, car son parfum et ses saveurs délicates sont bien moins intenses.

 La truffe d’été « Tuber Aesivum Vitt. »

La truffe d’automne "Tuber Uncinatum"

On l’appelle aussi truffe de Bourgogne car elle est issue en majeure partie des régions de Bourgogne et Champagne, elle se récolte de septembre à décembre. La Tuber Uncinatum est de couleur brun foncé et très parfumée.

 La truffe d’automne "Tuber Uncinatum"

Attention à ne pas vous faire induire en erreur en achetant des truffes de piètre qualité !

Sont parfois proposées comme de la truffe noire du Périgord, à un prix qu’elles sont parfois loin de valoir :

La Tuber Macrosporum, également appelée truffe d’ail pour son arôme très marqué ou truffe noire douce lisse,

ou la Tuber Escavatum à la faible saveur et en provenance de Chine

Soyez donc prudents et vigilants.

La réglementation française vous protège