Recette de sandwich au rôti...

Recette de sandwich au rôti de boeuf et crudités

Sandwich au boeuf et crudités : pour finir en beauté un reste de rôti de boeuf froid

Après sa recette de Recette de rôti de boeuf à l’ail noir, carottes et pommes de terre au four, Diet et Délices nous a proposé cette solution pour un repas à emporter à partir d'un reste de rôti de boeuf froid. Un vrai régal à déguster à la pause déjeuner ou en pique nique.

5 minutes
Préparation  : 
5 minutes
Personnes  : 
2
Facile
Abordable

Partager :

Merci pour cette recette proposée par Diet & Délices !
Recette de sandwich au rôti de boeuf et crudités Ingrédients
  • Ingrédients pour un sandwich au rôti de boeuf et crudités

  • 1 petite baguette
  • 200 g de rôti de boeuf cuit froid
  • 3 gousses d’ail noir
  • 2 petits suisses
  • 40g de roquette
  • 1 gros champignons de Paris frais
  • sel, poivre
Préparation

Préparation du sandwich au boeuf et crudités

Faire une sauce à l'ail noir : écraser au mortier les gousses d’ail noir puis mélanger avec les petits suisses. Saler et poivrer.

Couper le pain en deux parts égales puis couper chaque part dans le sens de la longueur sur un seul côté. Étaler la sauce à l’ail noir sur les deux faces internes.

Laver et essorer la roquette. Répartir la roquette dans le fond des sandwichs.

Couper le rôti de boeuf cuit et froid en fines tranches puis disposer les tranches de rôti de boeuf sur la roquette. Poivrer.

Couper les champignons de Paris en fines tranches puis les déposer sur la viande.

Refermer les sandwichs et appuyer légèrement dessus.

Les consommer immédiatement ou les conserver au frais jusqu’au moment de la dégustation.

L'astuce du chef

Le boeuf est une viande rouge riche en protéines de qualité et renfermant tous les acides aminés essentiels dans des proportions optimales, en fer et en vitamines B. La qualité de la viande dépend avant tout de l’état de la bête, de son âge, de sa race et de ses conditions d’élevage.

Les morceaux de boeuf sont classés en trois catégories, selon le degré de tendreté de la viande et de l’emplacement anatomique de chaque morceau. Elle détermine aussi le mode de cuisson : la première catégorie comprend les morceaux à griller ou à braiser, la deuxième catégorie les morceaux à fibres plus fermes qui nécessitent une cuisson à chaleur humide (braisée ou à l’étouffée), la troisième catégorie les morceaux riches en collagène qui doivent être attendris par une cuisson longue en pot au feu ou à l’autocuiseur.

keyboard_arrow_left Retour aux recettes
Je commande mes ingrédients !